DesignSpark Electrical Logolinkedin
  • Brought to you by
  • RS Components
  • Allied Electronics

July 27, 2017 07:48

Follow

Les exosquelettes, à prendre à la légère ?

Depuis quelques années déjà, les exosquelettes visant à assister les efforts des humains ont fait leur apparition dans les films de science-fiction, notamment dans Aliens, où Sigourney Weaver, dans le rôle de Ripley, affronte une reine alien géante, et plus récemment dans Elysium, avec Matt Damon. Les puissances militaires mondiales s'intéressent également à l'utilisation des exosquelettes, avec plus ou moins de succès, le hic étant souvent la quantité et le poids des batteries requises pour faire fonctionner leurs conceptions dans le cadre d'un déploiement à grande échelle. Avec le développement des technologies de batteries et d'alimentation, des exosquelettes, tels que celui du film Elysium pourraient bien devenir réalité.

Des précurseurs

En France, une poignée d'entreprises comme Exhauss et RB3D ont développé une gamme d'exosquelettes conçus pour assister les travailleurs manuels. Exhauss propose une gamme complète de produits ciblant les tâches répétitives ou qui demandent un supplément de puissance, et reposent sur un support mécanique plutôt que sur un système motorisé ou pneumatique.

L'exosquelette Worker en action

Le modèle W - Worker est idéal pour les employés de l'industrie devant manipuler des dispositifs comme des outils pneumatiques, des riveteuses ou des tronçonneuses. Il convient aussi parfaitement aux tâches répétitives impliquant des objets lourds, par exemple, dans un processus d'assemblage.

L'exosquelette Assembler

Nous avons ensuite le modèle A - Assembler, parfaitement adapté aux tâches répétitives, à l'emballage et à la fabrication de sous-ensembles. Bientôt disponible, le modèle P - Power, comme vous l'aurez deviné, offre quant à lui la capacité de soulever des charges pouvant atteindre 25 kg, qui sembleront à l'utilisateur légères comme une plume. La société propose aussi des exosquelettes spécialement conçus pour l'industrie cinématographique dans sa gamme CINE-MAKER.

 

À pleine charge

Pendant ce temps, RB3D, qui fabrique différents types d'équipements de manutention dans sa gamme COBOTS, a adopté une approche centrée sur le bas du corps. C'est le cas de sa machine Hercule V3, conçue pour répondre aux besoins des personnels appelés à transporter régulièrement de lourdes charges dans un environnement industriel. Contrairement aux exosquelettes mécaniques proposés par Exhauss, l'Hercule V3 est alimenté par batterie.

L'exosquelette Hercule V3

L'Hercule V3 est en fait une puissante paire de jambes avec un plateau de support, permettant à un opérateur de transporter une charge ou un outil sans se servir des mains, pour une fatigue réduite. Cet exosquelette du bas du corps présente une charge utile maximale de 40 kg, 14 degrés de liberté, dont 4 motorisés, peut marcher à une vitesse de 5 km/h, pèse 30 kg et est capable de fonctionner pendant 4 h environ sur sa source d'alimentation existante sans être rechargé.

Caché derrière ces actionneurs de câbles électriques et son châssis en aluminium se trouve le cerveau de l'Hercule, optimisé par un processeur ARM Cortex-A8, qui surveille et contrôle le système électrique. L'exosquelette présente deux modes de fonctionnement. Le premier, Dress/Undress, correspond à l'étape d'application de la charge sur le plateau et de harnachement de l'utilisateur dans l'exosquelette à l'aide du harnais dorsal et des liens chaussures. Le deuxième, Action, correspond à la capacité de mouvement, et permet à l'utilisateur de marcher confortablement sur des surfaces plates ou pentues jusqu'à 10 degrés, de s'accroupir, de monter des escaliers ou même de s'asseoir. Disponible en trois tailles (petit, moyen et grand), l'Hercule V3 convient aux personnes dont la corpulence est comprise entre 60 et 100 kg.

Même s'il ne s'agit que d'un bref aperçu du sujet, le potentiel et le développement de l'utilisation des exosquelettes sautent aux yeux dans cette vidéo :

Des exosquelettes permettant aux personnes souffrant d'une lésion de la moelle épinière de marcher et de mener une vie plus active, au prototype de costume de jeu en réalité virtuelle proposé par Axon, cette vidéo démontre, mis à part quelques idées aperçues dans la science-fiction, que l'avenir est prometteur pour cette technologie en plein développement. Personnellement, je suis impatient d'essayer cette tenue de réalité virtuelle !

Countless years taking things to bits to see how they tick...

July 27, 2017 07:48

Follow