Skip to main content

*Mise à jour* Le MPLAB® ICD 4 bat le MPLAB® ICD 3 en vitesse de programmation

jefffo
0

Faisant suite au MPLAB® ICD 3, le programmateur le plus aimé et le plus populaire de Microchip, voici le lancement du nouveau débogueur sur circuit/programmateur MPLAB® ICD 4...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les applications de conceptions sont de plus en plus complexes en raison de l'augmentation des capacités des appareils, de la vitesse des microcontrôleurs et des demandes indivuduelles en produits plus fonctionnels, qui correspondent aux demandes sans cesse croissantes des sociétés modernes.

L'accélération de la vitesse de fonctionnement des microcontrôleurs met sous pression les dispositifs d'émulation sur circuit, et c'est ici que l'outil de débogage MPLAB ICD 4 de nouvelle génération apporte des gains significatifs de performances, afin de faire face non seulement aux demandes actuelles, mais aussi à celles à venir. 

Caractéristiques

Le MPLAB ICD 4 reprend toutes les caractéristiques du MPLAB ICD 3, plus :

  • Une tension cible plus large, de 1,20 à 5,5 V
  • En option, 1 A supplémentaire d'intensité (au moyen d'une alimentation externe - AC002014)
  • Option pull-up/pull-down sélectionnable sur l'interface cible
  • Réglage programmable de la vitesse de débogage pour une programmation optimisée
  • Capacité de débogage JTAG
  • RAM de 2 Mo 

C'est la solution de programmation de nouvelle génération pour tous les microcontrôleurs PIC® 100 % Flash et les contrôleurs de signal numérique (DSC) dsPIC® et elle s'intègre totalement avec MPLAB® X IDE

Le temps de débogage est réduit grâce à des vitesses de programmation nettement plus rapides qu'avec l'ICD 3, ce qui est mis en évidence par le projet de démonstration.

Le face à face ICD 3 Vs ICD 4

 

 

Cette démonstration illustre la vitesse de programmation d'images complètes par l'ICD 4 et l'ICD 3 pour saturer l'un des plus grands contrôleurs, le PIC32MZ2048EF. Une application Harmony générique sans dépendances externes a été utilisée. L'objectif était de comparer la vitesse de programmation de ces deux appareils pour une image complète à charger sur l'un des microcontrôleurs les plus volumineux en termes de mémoire.

Ce projet a rempli les emplacements mémoire non utilisés des circuits PIC32MZ2048EF jusqu'à saturation. Cela a généré un fichier hexadécimal de 2 Mo pour la programmation en mémoire Flash.

Nous avons ensuite utilisé la couche MDBCore pour l'exécution, au moyen de scripts, afin de lancer simultanément la programmation de l'image sur l'ICD 4 et l'ICD 3. Au cours de la programmation, un petit utilitaire graphique fait office de minuteur.

Le MPLAB ICD 4 programme pratiquement deux fois plus vite que le MPLAB ICD 3, comme le prouve cette démonstration (à relativiser selon le projet) qui utilise la carte Explorer 16/32 (DM240001-2) et des modules enfichables PIC32MZ EF (MA320019).

La vidéo ci-dessous permet de suivre la programmation des cibles. La programmation avec le MPLAB ICD 4 s'est terminée en 19,01 s. Le MPLAB ICD 3 a été utilisé pour programmer une installation identique, mais en quasiment le double de temps, soit 33,74 s.

Conclusion

De manière générale, la vitesse et la flexibilité sont les facteurs clés devant guider le choix d'un outil de débogage. La vitesse de l'ICD 4 permet de réduire les temps d'attente et d'améliorer la productivité de débogage. Cette vitesse et la large couverture des périphériques, qu'ils soient nouveaux ou mis à jour au moyen de l'IDE MPLAB X, devraient ouvrir de nombreuses années d'utilisation de l'ICD 4.

lus d'informations


Consultez la vidéo « Getting started with the MPLAB® ICD 4 » (en anglais) de Microchip pour plus de détails.

 

Narrowboat support services including maintenance, route planning, navigation and providing web content.

Recommended Articles

Commentaires

DesignSpark Electrical Logolinkedin