DesignSpark Electrical Logolinkedin
Ask a Question

Directive Efficacité énergétique : des solutions adaptées pour les entreprises

Face à l’urgence environnementale, une directive européenne oblige les entreprises à réaliser un audit de performance énergétique en vue de dégager des leviers d’amélioration. Cet audit peut être automatiser grâce à un système d’Energie-Management certifié ISO 50001. Explications.

Plus personne ne remet en doute aujourd’hui la réalité du dérèglement climatique qui affecte notre planète. L’urgence est réelle ! Selon le dernier rapport du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) publié en octobre dernier, il faudrait, pour contenir la hausse des températures, faire baisser de 45% les émissions de CO2 d’ici 2030. Ce même rapport préconise pour y parvenir, de faire passer la part des énergies renouvelables dans la production électrique de 20 à 70% d’ici 2050. Le GIEC pointe également l’industrie qui devrait réduire ses émissions de CO2 de 75 à 90% ! Car le constat est clair : si nous mettions un terme aux émission de gaz à effet de serre et plus particulièrement de C02, le ralentissement du réchauffement climatique se ferait seulement ressentir en 2025 !

Loin de l’angélisme écologique qui déstabiliserait toutes les activités humaines, il n’en reste pas moins qu’il faut agir. Le législateur, à l’échelle européenne, a défini un certain nombre de règles dès 2012. Des règles réunies dans la Directive Efficacité énergétique, qui rend obligatoire, depuis 2015, la réalisation d’audits énergétiques qui permettent d’identifier dans les locaux professionnels et/ou industriels les différents types d’énergies disponibles mais aussi l’ensemble des usages énergétiques des entreprises. L’objectif, obtenir une véritable granularité dans la connaissance de la consommation énergétiques des entreprises afin de dégager le cas échéant, des leviers d’action pour la réduire.

Découvrez comment les données permettent d’améliorer l’efficacité énergétique 

Améliorer l’efficacité énergétique est donc une obligation et la Directive Efficacité énergétique dont la norme NF EN 16247-1 publiée par l’AFNOR fixe les modalités, prévoir la réalisation d’un audit. Celui-ci vise à présenter une approche globale des consommations énergétiques d'un organisme, d'un site ou d'un système, avec une analyse exhaustive concernant tous les types d'énergies et tous les usages énergétiques. Dans l’esprit, cet audit constitue la première brique d’un dispositif vertueux de gestion de l’énergie. Les données ainsi collectées offrent une perspective d’identification de leviers d’amélioration de l’efficacité énergétique et, in fine de réaliser des économies d’énergies.

Directive Efficacité énergétique : un cadre exigeant

Reste la difficulté de collecter ces données ! Et pourtant, l’obligation de mesure et d’analyses est bien réelle pour toutes les entreprises de plus de 250 salariés, présentant un résultat supérieur ou égal à 43 Millions d’Euros ou réalisant un chiffres d’affaire d’au moins 50 millions d’euros. Mais la réalisation de l’audit est onéreuse, souvent complexe. Selon la directive Efficacité énergétique et la loi DDAUE, l’audit énergétique peut être réalisé par l’entreprise elle-même. Elle mobilisera alors des collaborateurs qui peuvent justifier d’une expérience de 2 à 5 ans dans le domaine de l’efficacité énergétique appliquée au x transports, aux procédés ou aux bâtiments. Des prestataires externes peuvent également intervenir sur site et réaliser des études de performance énergétique. Une intervention souvent onéreuse.  C’est pourquoi l’article 40 de loi DDADUE (Diverses Dispositions d’Adaptation au Droit de l’Union Européenne), a prévu une exemption de cet audit énergétique obligatoire sur l’entreprise dispose d’un système de management de l’énergie. Attention ! Pourque cette exemption s’applique, il convient que ce management soit certifié ISO 50001. Cette certification garantit que le système de management de l’énergie permet :

  • d’élaborer une politique d’utilisation plus efficiente de l’énergie
  • d’établir des objectifs pour mettre en œuvre cette politique
  • de collecter des données pour mieux comprendre la consommation énergétiques et assurer la prise de décisions
  • de mesurer efficacement les résultats afin de contrôler l’efficacité de la politique.

Directive Efficacité énergétique : Siemens développe un système complet

Pour concentrer les informations de consommation, un système d’Energie-management est nécessaire. Ce système d’Energie-management est soumis aux normes ISO 50001 et ISO 50003 (pour les organismes procédant à l’audit et à la certification des systèmes de management de l’énergie). Parce que les appareils de mesure doivent répondre à un cahier des charges précis, il est capital pour les entreprises de s’orienter vers des solutions conformes aux normes. Siemens apporte une solution simple et complète pour des applications de petites et moyennes exploitations. Ainsi les centrales de mesure SENTRON PAC de Siemens peuvent être déployées partout où il y a distribution d’énergie électrique. Elles assurent l’acquisition des différentes données de consommation électrique au sein d’un réseau et permettent de visualiser les valeurs mesurées sur un écran graphique LCD. Pour permettre le traitement de ces valeurs, elles peuvent être raccordées, en toute simplicité, à des systèmes d’automatisation et de gestion de l’énergie.

Transparence énergétique et maitrise budgétaire

 

Série SENTRON 7KT PAC1600

Les gammes Siemens constituent un système complet pour la gestion de l’énergie. Les nouveaux appareils de mesure 7KT PAC1600 se montent simplement sur le rail et sont intégrés dans Powerconfig et Powermanager.

Logiciel Powerconfig

Une fois déployés, ces appareils peuvent faire fonction de compteur d'énergie ou d’appareils de mesure multifonction permettant de capter toutes les données d'énergie importantes : la communication en Modbus RTU et M-Bus intégrée permet une entrée simple et facile dans un système de gestion d'énergie. Les nouveaux appareils de mesure 7KT PAC1600 garantissent par ailleurs une transparence du réseau d’énergie et permettent un abaissement des coûts grâce à la détection de leviers d’amélioration de l’efficacité énergétique.

 

nicolas.brunet n'a pas encore rempli le champs " à propos de moi" ...

15 May 2019, 7:37

Commentaires