Skip to main content

L’ÉVALUATION DES RISQUES, AUSSI IMPORTANTE QU’UNE BONNE HYGIÈNE DENTAIRE

Dans le monde « développé », tout le monde s'accorde à dire qu’il est préférable de se brosser les dents. La quantité de sucre et autres nutriments du régime moderne attaque les dents et les gencives, et une mauvaise hygiène dentaire peut avoir de lourdes conséquences. La très grande majorité des gens choisissent consciemment d’inclure ce processus dans leur routine quotidienne, parce que c’est bon pour leur santé. Il est d'ailleurs inquiétant de voir que les statistiques indiquent que la moitié de la population adulte des États-Unis ne brosse pas ses dents deux fois par jour.

Quelles sont les conséquences d'une mauvaise hygiène dentaire ? Ne pas adopter ce processus pourtant relativement simple et accessible revient à chercher les ennuis. Une étude conduite en 2010 par le British Medical Journal a démontré que les personnes qui ne se brossent pas les dents deux fois par jour présentaient 70 % de risque supplémentaire de souffrir de maladies cardiovasculaires, d’inflammations et de perte de tissus conjonctifs.

Les conséquences personnelles de ces problèmes médicaux ne seront jamais positives. Tous les avantages minimes à court terme du manque d'hygiène, comme le gain de temps, seront rapidement dépassés par les impacts négatifs. La douleur, le coût et l’inquiétude causés par les caries, les gingivites et les problèmes connexes auront une toute autre envergure.

De quoi avons-nous besoin pour bien nous nettoyer les dents ?

Dans un premier temps, il faut le bon outil : une brosse à dents et du dentifrice, idéalement. On trouve toute une variété de brosses à dents, et on trouvera la plus adaptée à l’usage en la choisissant avec soin.

Ensuite il faut avoir une idée du déroulé du processus. Heureusement, les conseils et recommandations ne manquent pas : parents, dentistes, annonces télévisées, articles sur Internet, etc. rendent le processus du brossage tout à fait accessible.

Mais quel est le rapport avec l’évaluation des risques ?

Comparons les deux processus. Tout comme le brossage des dents, dans le monde de la sécurité et de la conformité, l'évaluation des risques est considérée comme un devoir. C’est un processus conçu pour nous protéger de conséquences négatives graves. Choisir d’intégrer l’évaluation des risques dans vos processus de conception de façon routinière, c’est prendre la bonne décision.

Quelles sont les conséquences si l’on n’intègre pas l'évaluation des risques dans le processus de conception ? Une machine élaborée sans tenir compte des dangers et des risques est une cause d'accident en puissance. L’histoire a malheureusement prouvé qu'un grand nombre d'accidents tragiques auraient pu être évités par une évaluation efficace des risques. Aujourd'hui encore, la fréquence des accidents industriels évitables qui ont entraîné blessures et décès est bien trop élevée.

work_5934d45450017951af72936dbef3ef4aea332558.jpg

Les conséquences connexes de tels accidents peuvent être terribles. Au-delà de l’impact ostensible que représentent les blessures graves, la mort, les familles endeuillées et les vies brisées, il y a aussi des implications pour les concepteurs de ces machines. Les dirigeants des entreprises qui produisent des machines dangereuses peuvent être tenus pour responsables, à terme, des conséquences des accidents, et s’exposent à des poursuites parfois si lourdes que l’entreprise n’y survit pas.

Maintenant, de quoi avons-nous besoin pour réaliser une évaluation efficace des risques ?

Une fois encore, comme on l’a vu plus haut, il faut avoir le bon outil. Et de la même façon, il existe différents outils, et il faut savoir choisir celui qui est adapté à notre usage.

Il faut également savoir – comme quand on se brosse les dents – comment appliquer le processus. Où allons-nous trouver ce type de conseil ?

Cette fois la réponse est moins évidente, et il peut être très délicat de choisir le bon outil d'évaluation des risques. On trouve des outils basés sur des feuilles de calcul, mais ils nécessitent d'avoir un haut degré d’expertise sur la mise en œuvre de la démarche. Contrairement aux techniques d’hygiène dentaire, on ne trouve pas facilement de conseils sur la réalisation d'une évaluation des risques.

Le bon outil d'évaluation des risques est celui qui rend le processus accessible et vous guide du début jusqu’à la fin dans une séquence logique d’opérations. Les normes applicables doivent être accessibles, vous devez recevoir une aide et des conseils utiles à chaque étape pour garantir la bonne application du processus. Une fois celui-ci achevé, l’outil doit produire un rapport de conformité qui atteste de la réussite du processus d'évaluation des risques.

Vous aimeriez bénéficier d’un accès gratuit à un outil efficace d'évaluation des risques pour la conception de machines ? Consultez régulièrement cet espace. Nous aurons bientôt d’excellentes nouvelles pour vous.

DS Electrical n'a pas encore rempli le champs " à propos de moi" ...

Commentaires

DesignSpark Electrical Logolinkedin