DesignSpark Electrical Logolinkedin
Ask a Question

Test & Mesure : Entrez dans l’ère du connecté !

Les dépenses mondiales en matériels, logiciels, solutions de connectivité et services dédiés à l’Internet des objets (IoT) devraient atteindre 745 milliards de dollars en 2019 selon les prévisions du célèbre cabinet IDC. Un chiffre en hausse de 15% par rapport à 2018 ! Cet engouement pour l’IoT et pour les usages et équipements connectés n’épargne aucun secteur d’activité. Les instruments et outils de test et mesure n’échappent pas à la règle !

En quoi les instruments de mesure connectés sont-ils un atout pour la sécurité ?

Le principal avantage associé aux instruments de test et mesure connectés, c’est de limiter l’exposition des techniciens, agents et diagnostiqueurs aux risques inhérents aux relevés et aux mesures in situ. Les tests et mesures effectués à distance, évitent de monter aux échelles ou d’emprunter des nacelles. Et lorsqu’il s’agit de mesures dangereuses comme des relevés d’émanations, de gaz ou de qualité de l’air, ou encore de tensions électriques, les équipements connectés permettent de maintenir les utilisateurs à bonne distance.

Comment le « connecté » permet de gagner du temps ?

La sécurité n’est pas le seul bénéfice immédiat de ces équipements connectés. Puisque les conditions de relève de données sont facilitées, il est possible d’être plus efficace. Le temps est d’abord économisé sur les tournées de relèves. Les techniciens n’ayant plus nécessairement à transporter instruments de mesures volumineux, échelles, calepins et stylo, les gains en ergonomie pour la phase de mesure sont considérables. Quant aux remontées d’informations, elles peuvent être automatisées à des intervalles réguliers. L’intégration des mesures dans des interfaces très visuelles assurant la mise en perspective avec les historiques de mesure déjà enregistrés. Elles constituent ainsi autant de gains de productivité non négligeables pour les agents et les responsables de maintenance notamment.

Pourquoi les données générées par les instruments connectés sont plus facilement exploitables ?

Plusieurs facteurs expliquent l’exploitabilité des données relevées par le biais d’instruments connectés. Le premier d’entre eux, c’est la fin des erreurs de ressaisie par rapport aux mesures « classiques ». Les agents, les techniciens n’ont plus à reporter les mesures relevées manuellement sur un papier et/ou sur un support informatique. L’échange d’informations entre l’instrument de mesure et le périphérique d’affichage et de stockage des données ne subit aucune intervention humaine rendant impossibles les erreurs de ressaisies. Mais ce n’est pas tout ! Au-delà de l’erreur humaine, les périphériques connectés aux instruments de mesure disposent d’interface graphiques qui permettent de visualiser les données et de les comparer aux précédentes relèves ou encore de les partager instantanément au sein de différentes applications métiers disponibles sur le système d’information de l’entreprise. Travail collaboratif, standardisation des relevés, automatisation de la collecte de données, autant de facteurs qui contribuent à l’exploitation efficace des informations produites par les instruments de test et mesure connectés.

À quels périphériques les instruments de mesure peuvent-ils être connectés ?

Lorsque l’on évoque les instruments de test et mesure connectés, il est important de comprendre à quel type de périphérique cette connexion s’effectue. La digitalisation de vos personnelles a permis une montée en maturité généralisée par rapport aux technologies. Si l’on s’en réfère au Baromètre du numérique 2018, 3 personnes sur 4 ont l’usage d’un smartphone (75%, + 2 points). Un phénomène qui affecte tous les pans de la société française puis que 92% des cadres utilisent un smartphone et 79% des ouvriers. Dans ce contexte rien d’étonnant à ce que les instruments de test et mesurez connectés, soient compatibles avec iOS et Android, avec des applications disponibles sur les plateformes de téléchargement. Ces applications sont, elles-mêmes utilisables sur des tablettes tactiles qui, dans les milieux industriels pourront être durcies (résistante à l’immersion, la poussière, les chutes, tous les environnements hostiles). Mais les instruments connectés peuvent également être associés à des ordinateurs portables sous Windows ou Linux par exemple. A l’heure de choisir les instruments, il faut alors penser à s’assurer de la disponibilité du plus large portefeuille applicatif possible.

Test & Mesure connecté : Quels sont les principales technologies sur le marché ?

Les connectivités Wi-Fi et Bluetooth les plus employées dans le monde connecté permettent des transferts de données et le contrôle des appareils à distance sur de courtes distances et ce, avec très peu d’énergie. Mais les récentes avancées de l’internet des objets permettent d’envisager des communications sur de plus longues distances avec notamment les réseaux LoRa et Sigfox qui permettent d’atteindre des portées de 2 kms en milieu urbain et jusqu’à 15 kms.

Quels types d’instruments de tests et mesures peuvent être connectés ?

Fondamentalement, tous les instruments de mesure ont vocation à être connectés. Qu’il s’agisse des caméras thermiques, d’outils de mesure électrique, de lasermètres, de capteurs dédiés à la mesure de la température ou  de la qualité de l’air ou encore de caméras d’inspection, chaque jour, de nouveaux instruments arrivent sur le marché. De quoi repenser complètement l’action des agents et techniciens !

Article écrit par José Roda - Journaliste et auteur indépendant

nicolas.brunet n'a pas encore rempli le champs " à propos de moi" ...

29 Aug 2019, 6:37

Commentaires