DesignSpark Electrical Logolinkedin
Ask a Question

Réduire le risque d’obsolescence de composants

La menace de l’obsolescence de composants se développe dans notre industrie, introduisant de plus en plus de complexité dans la chaîne logistique. L’obsolescence peut coûter des millions d’euros à l’industrie, en refonte de produits, délais et inventaire supplémentaire.

À un instant donné, une entreprise moyenne fabriquant du matériel électronique peut avoir des dizaines ou des milliers de projets en cours. Chacun de ces projets met potentiellement en œuvre des milliers de composants en provenance de centaines de fournisseurs différents. Et tous les composants sont sans doute à un stade différent de leur cycle de vie : il suffit qu’un seul composant devienne obsolète pour signer l’arrêt d’un produit électronique.

Obsolescence

Le cycle de vie moyen d’un circuit intégré est actuellement de huit ans. Cette durée a tendance  à diminuer avec l’accélération des introductions de nouvelle technologie. Selon les chiffres de l’analyste de marché IHS Markit, 28 avis de modification de produit (product change notifications ou PCN) et 22 avertissements de fin de vie (end-of-line ou EOL notices) sont émis par jour par les fabricants de composants. Le danger est d’autant plus élevé qu’environ 11% de ces EOL donnent moins de 30 jours jusqu’à la date de dernier achat (last-time-to-buy ou LTB) pour le composant.

 Un autre facteur source d’incertitude croissante dans la chaîne logistique est le niveau inégalé de fusions et d’acquisitions chez les fabricants et vendeurs de semiconducteurs ces quelques dernières années, et encore à l’heure actuelle. Il y a de nombreuses raisons à cette consolidation, le marché étant loin de croître aux mêmes vitesses que par le passé et n’offrant que quelques possibilités de croissance interne. Il y a aussi le coût croissant de la R&D, surtout dans le développement de technologies utilisant des semi-conducteurs et autres procédés de fabrication de pointe. De plus, les principales entreprises recentrent leurs portefeuilles, le plus souvent pour mieux répondre aux besoins générés par l’Internet des objets (IoT). Alors que la consolidation de deux entreprises qui fusionnent, par exemple, mène le plus souvent à des prix plus intéressants pour les clients ainsi que d’autres avantages, cette activité entraîne une complexité accrue dans le suivi du statut des composants. La rationalisation due à la fusion des offres de produits peut conduire à des problèmes importants d’approvisionnement et de disponibilité, y compris le scénario d’EOL pour de nombreux composants et gammes de produits, ainsi que des changements potentiels de procédés de fabrication ou de changement de référence fabricant.

De plus, l’approvisionnement se complexifie avec la contrefaçon de rapports, environ 71% d’entre eux étant constitués d’avertissements d’EOL, de composants non recommandés pour la conception (not-recommended-for-design ou NRFD) ou discontinués. Globalement, toute cette agitation sur le marché présente davantage d’incertitudes dans la chaîne logistique, ce qui demande une meilleure gestion de l’obsolescence de composants.

 Rôle de l’ingénierie

Il faut également compter sur une évolution considérable du rôle des ingénieurs, au cours des dix dernières années. Alors que la taille des équipes d’ingénierie diminue, les ingénieurs sont censés prendre en main des activités auparavant distinctes de la conception y compris le routage de la carte, la puissance ou la RF et l’analogique. Les choses changent de plus en plus avec le développement du e-commerce et les ingénieurs doivent s’impliquer dans le processus d’achat. Aujourd’hui, les ingénieurs doivent disposer des bonnes informations pour garantir une sélection de composants vraiment pérenne pendant toute la durée de leur projet.

 Concevoir en vue d’une durée de vie acceptable est plus important que jamais et la gestion d’obsolescence nécessite de commencer le plus tôt possible au stade de la conception, et non pas après coup. Être mieux préparé pour répondre aux fluctuations dans la chaîne logistique peut permettre de récolter de bénéfices en termes de mise sur le marché plus rapide grâce à une efficacité de conception améliorée, des coûts de produit et de fabrication réduits, résultant ainsi à un niveau de profitabilité plus élevé. 

Évaluer le risque

Pour répondre à la nécessité d’une plus grande visibilité du cycle de vie des composants et fournir une évaluation des risques, RS a développé ‘Obsolescence Manager’. Constituant un autre élément clé de la communauté pour les ingénieurs DesignSpark de l’entreprise, facilitant l’accès à des outils, des ressources et une expertise gratuits, cette nouvelle application est une ressource d’ingénierie en ligne entièrement gratuite qui a été spécifiquement construite pour gérer de manière proactive le risque d’obsolescence des composants.

 

L’outil permet de construire une liste de composants, permettant aux ingénieurs de rechercher des composants et des solutions en ayant accès à des millions de documents et autres ressources techniques pour les aider à choisir le bon composant du point de vue technique. Obsolescence Manager augmente cette capacité en donnant accès au statut du cycle de vie des composants parmi 400 000 produits disponibles chez RS. Basé sur l’offre de base et étendue du distributeur, la sélection comprend des semi-conducteurs, des composants passifs, des connecteurs, des relais, des alimentations, des commutateurs et bien d’autres dispositifs électroniques et électriques. Essentiellement, elle permet aux ingénieurs de prendre des décisions à la fois du point de vue technique et commercial lors du choix d’un composant. 

Une fois que la nomenclature (BOM) a été développée, l’outil fournit un cliché à l’instant T de la liste des composants en termes de risque d’obsolescence, mais emploie aussi une technologie prédictive pour surveiller de manière proactive les données de cycle de vie et anticiper tout problème d’EOL, fournissant ainsi un degré de confiance supérieur dans la durabilité des composants sélectionnés pendant tout le cycle de vie du projet. RS va aussi effectuer des mises à jour régulières de tout changement des informations concernant le cycle de vie des composants. 

De plus, l’outil suggérera d’autres solutions pour les composants problématiques. En ayant accès à la base de données IHS Marki, qui propose plus de 70 millions de solutions de rechange, l’outil de sélection de composant de remplacement évalue un nombre de critères selon des catégories adaptées pour trouver une liste de choix potentiels pour un composant à problème. Le moteur de sélection comprend ‘form, fit and function’ (forme, adaption et fonction), ‘direct replacement’ (remplacement direct), ‘functional equivalent’ (équivalent fonctionnel) et ‘similar product’ (produit similaire), lorsque plus d’un attribut correspond aux caractéristiques du composant sélectionné. 

Futur

Aujourd’hui, l’outil vise directement les premières étapes du cycle de conception, c’est-à-dire les étapes de recherche, de proposition, de conception et de prototypage. Cependant, à l’avenir, les fonctionnalités de l’outil seront étendues pour s’adapter aux étapes ultérieures de ‘order, build and maintain’ (commande, fabrication et entretien) du cycle de conception. Par exemple, au cours des 12 derniers mois, RS va étendre le nombre de produits couverts par l’outil pour y inclure deux à trois cent mille produits supplémentaires disponibles à l’achat directement chez RS. D’autres fonctionnalités comprendront des recherches par multiples composants, la possibilité de partager une liste de composants avec des collègues et l’achat de listes de composants “d’un seul clic”, permettant aux ingénieurs de passer directement au processus de transaction. Toutes ces modifications supplémentaires seront adaptées en fonction des retours de la communauté des ingénieurs DesignSpark. 

En résumé, la nouvelle application va atténuer de manière proactive le risque lié à l’obsolescence de composants en anticipant sur tout problème de fin de vie, ainsi qu’en aidant à trouver la solution pour les composants problématiques. Il permettra essentiellement, une meilleure utilisation du temps des ingénieurs et de leurs ressources. 

Obsolescence Manager de RS est disponible sur www.fr.rs-online.com/web/generalDisplay.html?id=designspark/obsolescence_manager

 

nicolas.brunet n'a pas encore rempli le champs " à propos de moi" ...

13 Apr 2017, 7:51

Commentaires

[Comment was deleted]