DesignSpark Electrical Logolinkedin
Ask a Question

Marquage au sol : Sécurisez le quotidien de vos collaborateurs

La sécurité des collaborateurs au sein des locaux professionnels est une préoccupation phare. Réduire le nombre d’accident du travail, c’est augmenter d’autant la productivité mais c’est surtout préserver son capital le plus précieux : l’humain ! Le marquage au sol dans les entreprises est non seulement une obligation mais un levier majeur de la protection de vos équipes ! Explications.

Si l’on s’en réfère aux chiffres publiés par le ministère du travail, près de 200 000 accidents de travail sont liés aux circulations internes dans l’entreprise. Ce sont donc près de 25% des accidents de travail recensés chaque année qui impliquent une collision entre un engin et un piéton ou entre des piétons sur le lieu de travail. Toutes les entreprises ne sont évidemment pas exposées de la même façon à ce risque professionnel, mais dans le secteur du bâtiment, de la logistique ou encore dans la grande distribution, la présence de véhicules, de charriots-élévateurs, de camions de livraison ou encore de transpalettes, augmentent considérablement l’exposition des collaborateurs à des accidents parfois graves. Afin de lutter contre ce risque professionnel, les chefs d’entreprises ou chefs d’établissement doivent tout d’abord s’interroger sur la façon dont s’organisent les flux de circulation dans les locaux professionnels. Cette analyse pourra alors donner lieu à la définition d’un plan de circulation. Ce dernier fixe en quelque sorte les règles du jeu dans les locaux. Des règles définies pour réduire au maximum le risque de collision et donc, d’accidents. Ce plan a vocation à contribuer à la création de véritables voies de circulation internes qui devront alors être correctement matérialisées, comme des voies de circulation routière. Cette matérialisation physique des flux de circulation s’effectue par un marquage au sol qui s’avère très réglementé.

Quelles sont les normes de sécurité sur le marquage au sol dans les entreprises ?

C’est un arrêté du 4 novembre 1993 qui a posé les règles fondamentales de la signalisation de sécurité et de santé au travail. Il a été complété par un second arrêté daté du 2 août 2013. Celui-ci modifie la réglementation initiale en prévoyant notamment que les panneaux de signalisation délimitant les zones piétonnes des voies de circulation pour les engins soient matérialisés par des panneaux respectant la norme NF EN ISO 7010. Cette dernière définit un certain nombre de pictogrammes internationaux.

Quelles sont les zones ou éléments à signaler ?

Selon les dispositions de ces différents arrêtés, il est indispensable de signaler les obstacles qui peuvent provoquer des chutes ou encore des chocs aux personnes qui se déplacent dans les locaux. Les endroits dangereux car potentiellement sujet à des chutes d’objets devront faire l’objet d’un marquage par des bandes à rayures jaunes et noires ou rouges et blanches. Par ailleurs, les voies de circulation doivent elles aussi être identifiées par un marquage et délimitées par des bandes continues de couleur jaune ou blanche.

Quelles sont les problématiques rencontrées par les industriels ?

Maîtriser et sécuriser les flux de circulation dans l’entreprise est d’abord une obligation, mais c’est aussi un enjeu business. Plus les déplacements des équipements et des hommes sont organisés, rationalisés et sécurisés, plus l’entreprise est efficace et productive. Elle évite les contentieux avec les collaborateurs qui ont pu avoir un accident. Elle préserve leur force de travail et évite les perturbations dans les flux de production. Assurer le marquage au sol dans les locaux professionnels répond donc à de nombreuses problématiques, mais encore faut-il choisir les solutions et dispositifs de marquages appropriés !

Quelles sont les deux techniques de marquage au sol ?

Il existe fondamentalement deux techniques de marquage au sol pour les locaux professionnels ou industriels. D’un côté l’on trouve les peintures et de l’autre, les adhésifs de marquage. Ces deux alternatives répondent à des contextes différents et présentent des qualités et défauts qui leur sont propres. Il est donc essentiel de faire le bon choix en se laissant guider par deux impératifs : la simplicité de mise en œuvre par rapport au contexte et la durabilité du marquage.

Dans quel(s) cas les marquages adhésifs ne peuvent délivrer le plein potentiel ?

Les rubans adhésifs de marquage au sol doivent être appliqués sur un sol lisse, propre et sec. Si le sol a été repeint à plusieurs reprises, cela peut être un environnement trop dégradé pour que le marquage adhésif puisse durer dans le temps.  Il faut par ailleurs veiller à la qualité des sols. Des sols très sales peuvent diminuer l’adhésion des marquages adhésifs. Notez cependant que même si vous optez pour une peinture de marquage au sol, vous ne pourrez pas vous dispenser d’un nettoyage méticuleux des zones à marquer, notamment pour dégraisser les sols.  Si la dalle en béton qui constitue le sol présente d’importantes et profondes fissures et/ou de nombreux impacts les adhésifs de marquage ne seront pas recommandés.

Quels sont les qualités des adhésifs de marquage ?

Les adhésifs de marquage présentent plusieurs particularités qui les rendent particulièrement adaptés aux besoins de nombreuses entreprises.

  • Ils sont d’abord très simples à mettre en œuvre puisqu’après traçage, il suffit de les poser au sol.
  • Ils n’ont besoin d’aucun délai de séchage,
  • Ils peuvent être repositionnés au besoin.
  • Ils peuvent afficher une excellente durabilité dans le temps et une bonne résistance au frottement des palettes et engins, notamment dans le cas du marquage au sol ultra-durable 971 de la société 3M.
  • Ils se stockent facilement car inflammables et ne sont pas dangereux pour les utilisateurs

En quoi la société 3M et sa solution de marquage au sol Ultra durable 971 répond aux enjeux des entreprises ?

La société 3M est un acteur incontournable sur le marché des adhésifs et notamment pour les adhésifs de marquage au sol. Le savoir-faire exceptionnel de la société 3M lui a permis de développer, avec sa solution Ultra-durable 971, un produit aux propriétés uniques, à savoir :

  • Une durabilité supérieure par rapport aux rubans vinyles traditionnels de marquage au sol pour un ROI optimal,
  • Une épaisseur plus importante et une forme conçue pour résister aux frottements des palettes au sol et au passage intensif des transpalettes
  • Une certaine rigidité qui permet un positionnement à plat aisé
  • Un protecteur permettant de bien positionner le ruban avant adhésion définitive au sol.
  • Constitué pour une large part de matériaux végétaux, il contribue à la réduire l’usage de combustibles fossiles
  • Un enlèvement sans trace pour gagner en productivité et flexibilité.

Ruban de marquage au sol ultra-durable 3M™ 971

Ce qu’il faut retenir :

Assurer le marquage au sol dans les locaux professionnels ou industriels est tout autant une obligation, qu’une méthode d’optimisation des flux circulatoires dans les bâtiments. 

Le marquage au sol permet de matérialiser les voies de circulation dans les locaux, à l’instar des voies de circulation routière.

Un marquage au sol adapté permet de limiter l’exposition des collaborateurs au risque de collision avec des engins mécaniques.

Une signalétique appropriée contribue à la rationalisation des déplacements des collaborateurs et des engins dans vos locaux.

La présence visible de marquage, permet de maintenir la vigilance de l’ensemble des équipes se déplaçant dans les bâtiments professionnels.

nicolas.brunet n'a pas encore rempli le champs " à propos de moi" ...

5 Jun 2019, 8:22

Commentaires