DesignSpark Electrical Logolinkedin
Ask a Question

25 May 2018, 13:17

Les dispositifs portables invisibles, nous n'avons pas besoin de les voir !

La plupart des dispositifs portables actuellement sur le marché sont conçus sous forme d'appareils se portant au poignet. Ils sont très semblables à une montre ou à un bracelet (avec de temps à autre un article porté à la ceinture qui apparaît) et ciblent tous, en général, le marché de la forme physique, à l'exception de quelques montres intelligentes qui, bien qu'elles puissent contenir des applications de suivi d'activité, relèvent plus d'une mode pour les geeks et les fans de certaines marques.

Que les fabricants de tous ces dispositifs se portant au poignet l'admettent ou non, le poignet ou la taille ne sont pas vraiment l'endroit le plus naturel pour placer un tas de capteurs. Et au fait, ces capteurs sont-ils ce qu'il y a de mieux pour suivre l'activité ? L'un des problèmes avec les montres intelligentes et les bandes, c'est que tout le monde peut les voir. Bien sûr, ils ont évolué depuis l'époque où des tonnes de plastique et de caoutchouc étaient utilisés, devenant plus minces et profilés. L'apparence est une chose, mais il y a d'autres considérations : faut-il recharger l'appareil ? Y mettre des piles ? Est-il précis ? Faut-il y penser et se souvenir de l'allumer chaque jour ? Fonctionne-t-il en parfaite adéquation avec votre mobile ou votre tablette ?

Atteindre l'invisibilité

Si la surveillance de notre activité et de notre forme physique (entre autres choses) est appelée à devenir plus précise et plus largement acceptée, les fabricants doivent chercher comment rendre cette technologie invisible. "Invisible", c'est peut-être un peu jouer sur les mots mais, l'idée, c'est que ces dispositifs apparus sur nos poignées doivent être absorbés par nos vêtements de tous les jours, disparaître tout en étant toujours là.

Mettre des vêtements chaque matin fait partie de notre quotidien (à moins d'être naturiste). Voilà pourquoi les vêtements intelligents représentent l'avenir. Mettre des sous-vêtements, enfiler un T-shirt, un soutien-gorge ou se chausser ne requièrent aucun effort supplémentaire de votre part et n'impliquent aucune obligation de changer le cours normal de vos activités pour vous conformer à la technologie.

L'idée d'une société qui accepterait totalement les vêtements intelligents n'était rien de plus qu'une chimère il y a quelques années. Cependant, depuis peu, des marques telles que Google, Levi-Strauss et Ralph Lauren tentent de s'approprier le concept de dispositif portable invisible (bien que recevant des critiques mitigées dans certains cas). Puisque la plupart des dispositifs portables récents ont été développés pour surveiller l'activité d'une personne, les vêtements intelligents ont été créés sur le même modèle, fournissant des indicateurs de santé précis et des analyses d'entraînement améliorées.

Vêtements intelligents

Puisque vous êtes normalement habillé tout le temps (avec un peu de chance), faire en sorte que le tissu couvrant votre corps soit numériquement intelligent faciliterait la surveillance de tous vos niveaux de forme physique sans vous obliger à vous rendre à la gym, ou à porter un dispositif inhabituel. Puisqu'ils sont portés près du corps, les vêtements intelligents pourraient contribuer à fournir un suivi de santé non seulement aux athlètes, mais à ceux qui ont moins de capacités. Par exemple, des gens souffrant de différents problèmes de santé pourraient être suivis à distance ; vous pourriez être alertés si un parent âgé fait une chute ou encore, on pourrait effectuer un suivi de position pour des enfants. Il existe sans aucun doute une longue liste d'applications potentielles pour les vêtements intelligents si on réfléchit deux minutes à l'incroyable polyvalence de cette technologie.

Google, mentionné plus haut, a récemment développé un fil conducteur, nommé Jacquard, pouvant être cousu dans du tissu normal et teint en n'importe quelle couleur. En duo avec Levi-Strauss, ils ont créé une veste intelligente nommée "Commuter". Conçue à l'origine pour les cyclistes, cette veste intelligente peut garder la trace de votre position, signaler les appels entrants via un retour tactile, ou encore vous aider à vous orienter.

Noble Biomaterials, une entreprise américaine, est un autre pionnier du domaine du tissu intelligent. Leur produit CircuiteX est, d'après eux, "la technologie la plus conductrice et cependant la plus flexible disponible sur le marché". En utilisant un fil hautement conducteur, vous pourriez, si vous le vouliez, graver un circuit imprimé entier sur un seul morceau de tissu en créant un circuit fléchissant, ce qui est conforme à des procédures de production standard comme le placement. Une fois intégré dans un dispositif portable, ce tissu peut être utilisé pour surveiller la fréquence respiratoire, la fréquence cardiaque, la force d'impact, etc. Les données sont ensuite envoyées à un module, qui collecte les informations et les envoie à un appareil principal pour interprétation.

Adaptation au contexte

Omsignal, établi au Canada, est un nom qui revient dans beaucoup de milieux du vêtement intelligent, bien que l'entreprise ne vende pas aux consommateurs. Elle dispose d'une large gamme de "dispositifs portables intelligents adaptés au contexte" ayant la capacité de relever de nombreux types de données biométriques qui sont ensuite envoyées dans le Cloud pour être analysées. Omsignal, qui se considère comme une plate-forme technologique, possède une expérience considérable en matière de développement de vêtements intelligents. Un coup d'œil sur leur grande collection de livres blancs donne une idée de leurs impressionnantes recherches et de leur connaissance du sujet.

Une caractéristique ressort de tous les vêtements intelligents que j'ai pu trouver : ils semblent encore tous disposer d'une "boîte noire", sous la forme d'un concentrateur ayant la taille d'une clé USB, utilisé en guise d'interface, et pour capturer et stocker les données biométriques avant qu'elles ne soient transférées vers un système de traitement. En substance, la montre s'est déplacée dans le vêtement. Cependant, la collecte de données grâce à l'utilisation de la méthode basée sur le tissu représente, par rapport à ses prédécesseurs portés au poignet ou à la taille, un atout important.

Disparition des concentrateurs

Le changement décisif se produira lorsque ces "concentrateurs" disparaîtront, absorbés dans les vêtements, ne nécessitant plus ni changement ni piles, puisque le vêtement intelligent alimentera alors également les mécanismes en jeu et se synchronisera parfaitement avec les applications exploitant les données biométriques. Cela n'est pas encore arrivé, mais je suis sûr que ce n'est qu'une question de temps avant qu'un vêtement intelligent réellement sans interface n'apparaisse sur le marché et ne soit plus largement accepté par les communautés de fabrication dans leur ensemble. Cette année, de nombreuses sociétés et entreprises participent au Virgin Pulse Global Challenge, une compétition conçue pour tous nous encourager à être un petit peu plus actifs ; la technologie privilégiée pour cet événement étant celle qui se porte au poignet, ma question est la suivante : dans les années à venir, est-ce que cette technologie disparaîtra et laissera la place à une collection de T-shirts ou de manches à enfiler ? Cette technologie a sans aucun doute un avenir radieux, avec une liste de possibilités apparemment infinies d'applications dans de nombreux secteurs. Je suis impatient de voir ce qui va se passer avec cette technologie fascinante.

 

Si vous voulez en savoir plus sur les dispositifs portables et la technologie, cliquez ici

Countless years taking things to bits to see how they tick...

25 May 2018, 13:17

Commentaires