DesignSpark Electrical Logolinkedin
Ask a Question

9 Jul 2019, 9:07

Comment répondre à l'enjeu de la convergence et de l'interopérabilité ?

L'industrie est, comme tous les autres secteurs d'activités engagés sur la voie de la transformation numérique. L'enjeu ? Être toujours plus productif, fiable et sûr. Pour y parvenir, le recours aux capteurs et périphériques connectés se généralise. Mais ces derniers sont rarement capables d'échanger des données. Il faut pourtant y mettre bon ordre et relever le défi de l'interopérabilité ! 

Un nouveau rapport trimestriel publé par l'institut IDC, prévoit que le marché mondial des dispositifs intelligents augmentera de 26,9% cette année pour atteindre 832,7 millions de livraisons en 2019. Ce nouveau rapport confirme l'appétence des industriels comme du grand public pour l'IoT (Internet of Things). Cette croissance soutenue devrait se poursuivre au cours de la période 2019-2023 avec une évolution annuelle (TCAC) de 16,9%. Selon IDC, ce sont près de 1,6 milliard d'appareils intelligents qui devraient être en production à l'horizon 2023. Mais derrière ces chiffres, il y a des réalités particulièrement structurantes. Car derrière IoT, derrière ces centaines, voire ces milliers de capteurs connectés susceptibles d'optimiser les performances et la fiabilité des outils de production industriels, il y a un enjeu : celui de la convergence IT/IoT. 

IT/IOT : comment créer un socle commun de partage de données ? 

L'IoT ne se limite pas, loin s'en faut à ces gadgets dédiés au grand public ! Malgré leur utilité, leur importance notamment dans les usages liés à la santé ou à la sécurité de l'habitat, les enjeux et surtout, les implications techniques ne sont en rien comparables à ceux auxquels les professionnels et notamment le monde de l'industrie sont confrontés. L'émergence de la notion d'IIoT (pour Internet Industriel des Objets), le développement du concept d'industrie 4.0, ont créé de nouvelles nécessités, en termes d'échange de données. Pour s'engager sur la voie de la maintenance prédictive, pour anticiper les dysfonctionnements éventuels des outils de production, il s'agit de créer les conditions d'échange de données constant entre le système d'information de l'entreprise et cette nébuleuse de capteurs divers disséminés sur l'ensemble de l'infrastructure. Résumé de la sorte, cela semble simple et accessible. Mais, dans les faits, le défi technique est considérable et se résume en un terme clé : l'interopérabilité. 

Comment favoriser l'intéropérabilité des systèmes d'information et de l'IoT ? 

Qu'il s'agisse de monitorer l'activité de machines-outils, d'assurer la traçabilité logistique de caisses ou de produits conditionnés ou encore de veiller sur la température de certains équipements, les entreprises sont confrontées à des réalités implacables : si les capteurs se multiplient, ils sont rarement capables d'échanger entre eux des informations et des données faute d'un langage commun. Les intégrateurs, comme les concepteurs de ces équipements, ne sont pas encore véritablement parvenus à mettre au point des solutions dont l'intéropérabilité soit totale. Certaines initiatives existent cependant et contribuent d'une certaine façon à créer un écosystème de capteurs et systèmes intelligents susceptibles de travailler de concert. Mais ils sont très rares et les industriels sont amenés à faire cohabite, sur leurs systèmes informatiques et dans leurs infrastructures, des protocoles très divers. Du côté des capteurs, on trouve pêle-mêle des protocoles tels que EtherNet/It, Modbus, ou encore Profibus. Mais les systèmes d'informations quant à eux sont régis par d'autres protocoles comme http, SNMP, SOAP ou encore XML. Or, pour une adoption massive de l'IIoT (Internet Industriel des Objets), c'est vers une troisième version de protocoles qu'il faut s'orienter (AMQP, CoAP, ou encore MQTT). En résumé, cette jungle de protocoles est un frein à un développement plus massif et plus rapide de l'IIoT !

Comment l'univers Open Source peut faciliter l'émergence de solutions interopérables ? 

PLCNext Technologie est une solution d'intéropérabilité IT/OT conçue pour faciliter la transition numérique des entreprises désireuses de s'engager sur la voie de l'industrie 4.0. Unique plateforme IT/OT d'automatisme, PLCNext a été développée par Phoenix Contact en répondant à un cahier des charges simple, mais ambitieux. L'objectif : interconnecter simplement et de manière parfaitement séurisée les systèmes industriels d'hier, d'aujourd'hui et de demain, en assurant l'interopérabilité entre les dufférents systèmes et facilité les remontées d'informations en temps réel pour optimiser l'efficacité de la maintenance. Une fois ce cahier des charges établi, Phoenix Contact a tout mis en oeuvre pour résoudre l'équation. PLCNext Technologie réunit toutes les fonctions de base pour la configuration, la programmation, la visualisation/supervision et le diagnostic d'une installation d'automatisme. L'automate AXC F 2152 allie la robustesse et la sécurité d'un API classique à la comptabilité et la flexibilité de l'univers des périphériques intelligents. Compatibles avec les langages IT les plus courant (C, C++ ou encore Matlab), la plateforme se libère des contigences et restrictions des systèmes propriétaires ! De quoi trouver des réponses simples, efficaces et pertinentes pour des tâches telles que : 

  • Programmer et intégrer des solutions d'Automatisme OT et d'IT sous une même plateforme et avec le même déterminisme,
  • Utiliser une plateforme de développement unique pour la sécurité fonctionnelle, l'automatisme et l'Informatique Industriel
  • Optimiser la remontée des informations uniformément vers les solutions Cloud du marché ou en local pour exploitation, maintenance préventive.

Mais PLC Next, c'est aussi et avant tout une marketplace qui permet à l'ensemble de la communauté des utilisateurs de partager les derniers développements, de trouver des débouchés pour des applicatifs et des développements conçus dans un unique but : négocier efficacement et au meilleur coût le virage de l'industrie 4.0 !

Ce qu'il faut retenir : 

  • L’industrie est confrontée à la multiplication des capteurs et périphériques connectés rarement interopérables.
  • La technologie PLCnext est l'outil indispensable pour gérer l'interopérabilité entre l'existant et le neuf sans changer votre infrastructure.
  • PLC Next est également une marketplace pour faire avancer l’écosystème et trouver de nouveaux débouchés.

Irena n'a pas encore rempli le champs " à propos de moi" ...

9 Jul 2019, 9:07

Commentaires