DesignSpark Electrical Logolinkedin
Ask a Question

2020, l'année tremplin pour la 5G

La 4G a offert la maturité à la technologie des smartphones. La 4G LTE-M a permis de développer des applications IoT longue portée à faible consommation. La 5ème génération permettra d’accélérer significativement le développement des applications IoT et IIoT, nécessitant un débit élevé et un temps de latence quasi nul. Elle donnera un deuxième souffle à de nombreuses technologies comme les véhicules autonomes, la réalité virtuelle, la réalité augmentée ou encore la télémédecine et suscitera également beaucoup d'engouement pour imaginer de nouvelles innovations.

Quelles sont les performances attendues ?

Le diagramme de toile ci-dessous met en évidence 8 points de performance qui permettront d’améliorer les services existants et développer de nouvelles applications irréalisables avec la 4G.

Source : l’ARCEP : La 5G : une nouvelle technologie pour les réseaux mobiles

2020 sera une année tremplin.

Les premiers déploiements commerciaux en France sont prévus cette année, dès l’attribution des fréquences aux opérateurs.

Alors, faut-il se précipiter dans la conception d'applications 5G ?

Qui attribue les bandes de fréquence ?

L’ARCEP* est l’autorité en charge de délivrer les autorisations permettant l’utilisation des bandes de fréquence pour les réseaux mobiles. Elle a délivré en 2019 des fréquences pour des phases pilotes afin que les opérateurs et industriels puissent opérer des expériences grandeur nature de leurs futurs services et applications.

L’organisme procède la collecte des dossiers de candidature, jusqu'au 25 février 2020.

*Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse

Quelles sont les différentes expérimentations effectuées ?

L’engouement est tel que de nombreuses entreprises (outre les 4 opérateurs) ont demandé l’exploitation de fréquences pour expérimenter la 5G dans leurs activités respectives.

Les domaines couverts sont vastes :

  • La mobilité connectée
  • Internet des objets
  • Ville intelligence
  • La réalité virtuelle
  • Télémédecine
  • Industrie du futur
  • Jeux vidéo

Quelles sont les bandes de fréquence dédiées à la 5G? 

La bande 3,6 GHz (3,4-3,8 GHz) offre le meilleur compromis pour un usage général avec une bonne portée et un bon débit.

La bande millimétrique 26 GHz (24,25-27,5 GHz) quant à elle, sera dédiée à des usages plus spécifiques et localisés due à sa faible portée et son très haut débit.

La bande 700 Mhz (694 MHz – 791 MHz) déjà utilisée par 4G LTE-M sera privilègiée pour un usage en intérieur.

Quand seront attribuées les bandes de fréquence ?

L’attribution des fréquences de la bande 3,6 GHz sera définie sur le second semestre de 2020.

La bande 26 GHz suivra par la suite mais les dates d'attribution ne sont encore attribuée. Pour le moment des fréquences ont été délivrées pour une phase d’expérimentation jusqu’à fin 2022.

Quels sont les opérateurs susceptibles de proposer une offre 5G dès 2020 ?

Les 3 opérateurs historiques SFR, Orange et Bouygues se sont déjà engagés dans l'aventure en obtenant des autorisations d’utilisation de fréquences à des fins d’expérimentation auprès de l’ARCEP.

Leur communication omniprésente sur le sujet dans les média démontre leur intérêt pour la technologie et nous pouvons d'ores et déjà envisager une guerre commerciale sans pitié. Ces trois entreprises auront notamment l'occasion de monter leurs muscles lors de la vente aux enchères de certains blocs de fréquence.

Quelle sera la couverture 5G en 2020 ?

La couverture sera extrêmement limitée. Les opérateurs se sont engagés à proposer la 5G dans 2 villes d’ici la fin de l’année 2020. Le déploiement devrait s’accélérer dans les années qui suivent pour atteindre 2/3 de la couverture du territoire en 2025. 

Faut-il se précipiter dans la conception d'applications 5G ?

Le déploiement commercial sur la bande 3,6 GHz débutera cette année. Néanmoins, la couverture sera extrêmement limitée.
L’engouement est présent et les industriels ont de grandes attentes notamment pour développer l’industrie du futur. Cependant pour bénéficier de toutes les promesses et plus spécifiquement de l’ultra haut débit de la 5G, il faudra encore patienter jusqu’à l’attribution de la bande 26 GHz.
Ainsi, les concepteurs industriels ont tout intérêt à privilégier la 4G LTE-M parfaitement établie, pour la réalisation des applications à court terme et considérer sérieusement l'arrivée de la 5G sur la bande 26 GHz pour des projets à long terme.

Sources :

https://www.arcep.fr/fileadmin/cru-1578591734/reprise/dossiers/collectivites/ateliers-TC-2019/atelier-TC-5G-part01-260619.pdf

https://www.arcep.fr/la-regulation/grands-dossiers-reseaux-mobiles/la-5g.html

nicolas.brunet n'a pas encore rempli le champs " à propos de moi" ...

16 Jan 2020, 9:24

Commentaires